Politique en Écosse

La politique au Royaume-Uni telle que présentée se résume souvent à ce qui se passe à Londres entre le Parlement de Westminster et le gouvernement. Mais les différentes nations (incluant l'Écosse) jouent un rôle. L'occasion pour nous de regarder de plus prêt la vie politique en Écosse.

Bâtiment du Parlement écossais
Bâtiment du Parlement écossais

Une des particularités du Royaume-Uni du point de vue politique c'est bien le rôle croissant joué par les différentes provinces pour leur propre administration. Ces provinces étant:

  • L'Ulster (Nord de l'Irlande)
  • Le pays de Galles
  • L'Écosse

Au prix de luttes, de négotiations et d'accords avec la capitale, ces provinces ont obtenu au fil du temps une certaine indépendance et sont devenues des institutions à part entière.

Des institutions à part entière

Bien que l'idée date de plusieurs décennies, il faudra attendre 1997 et le référendum de septembre pour que soit mis en place un Parlement écossais. La première élection de ses 129 députés aura lieu deux ans plus tard, en 1999.

Le Parlement écossais est constituée d'une seule chambre et dispose de compétences qui lui ont été transférées par le Parlement du Royaume-Uni dans les domaines suivants:

  • Le développement économique
  • Le tourisme
  • Les affaires sanitaires et sociales
  • Les infrastructures
  • Les transports
  • La police
  • L'organisation de la justice.

C'est en général le leader du parti majoritaire au parlement qui devient le premier ministre et qui choisi son cabinet. Malgré tout, tradition institutionnelle oblige, c'est le souverain (en l'occurrence la Reine britannique) qui nomme officiellement les ministres. Outre les ministres, le parlement dispose également d'un Président chargé de préparer et gérer les séances ainsi que de représenter l'assemblée auprès des citoyens écossais, des instances du Royaume-Uni ou de tout autre État.

Une vie politique

La vie politique écossaise s'organise autour de plusieurs lignes de clivages dépassant la simple opposition travaillistes/conservateurs que l'on retrouve au parlement britannique (même si celle-ci existe bien au sein de cette assemblée).

La ligne de clivage qui nous intéresse particulièrement ici s'opère entre les partisans de l'union, les partisans d'un État fédéral et également ceux de l'indépendance. Voici un tour d'horizon des différents points de vue dans la vie politique écossaise.

  • Partisans de l'union: représentés par le Parti Travailliste et le Parti Conservateurs Unionistes, ils défendent le maintien de l'Écosse comme province du Royaume-Uni
  • Partisans d'un État fédéral: incarnés par le Parti Libéral Démocrate écossais, ils penchent plutôt pour la création d'un État fédéral à l'image des États-Unis ou de l'Allemagne.
  • Partisans de l'indépendance: ce sont les partisans qui sont pour la création d'un État à part entière n'appartenant à aucune fédération d'autres États. On retrouve dans ces idées, des partis tels que le Parti National écossais, présidé par Alexander Salmond (premier ministre). Celui-ci dispose du plus grand nombre de représentants au parlement sans pour autant être majoritaire. Mais on retrouve aussi les Verts qui ont toujours défendu une gouvernance locale au Royaume-Uni.

L'Écosse est donc une province disposant de nombreuses compétences, des institutions et une vie politique à part entière qui s'organise notamment autour de l'administration de cette province du Royaume-Uni et de l'avenir de son statut, entre maintien dans l'union et indépendance.


Écrire commentaire

Commentaires : 0