Référendum sur l'indépendance de l'Écosse

L'Écosse va voter le 18 septembre pour déterminer si les Écossais sont favorables ou non à l'indépendance de leur nation. Ce vote historique a un énorme impact au Royaume-Uni et dans le reste du monde. Retour sur ce référendum tant attendu, avec les arguments des 2 camps.

Arguments du "pour"

  1. Laisser l'Écosse libre de ses propres choix. Les Écossais ont leur propre identité et ne partagent pas toujours les choix politiques et économiques décidé à Londres.
  2. Arrêter la prolifération d'armes nucléaires en Écosse et ainsi mieux prendre en considération le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.
  3. En sortant du Royaume-Uni l'Écosse devra créer des emplois liés à son indépendance, pourra proposer d'autres solutions de progression économique et pourra dire non à la politique d’austérité actuellement en vigueur dans la politique du Royaume-Uni.
  4. Une indépendance permet de mettre en avant la culture Écossaise unique.
  5. Les universités Écossaisses bénéficient déjà d'une bonne renommée et pourraient bénéficier d'une meilleur visibilité mondiale grâce à une indépendance de l'Écosse.
  6. Un vote "contre" pourraient donner une certaine liberté politique et entraîner des conséquences négatives pour les Écossais.

Arguments du "contre"

  1. Affaiblissement de l'économie du Royaume-Uni. Perte de visibilité sur le plan mondial (investissement en Ecosse ou au Royaume-Uni potentiellement en baisse).
  2. Affaiblissement de l'armée du Royaume-Uni, car l'Écosse est globalement pacifique, alors que certains enjeux mondiaux nécessitent pour l'actuel pays et ses alliées de rester souder.
  3. Éclatement du Royaume-Uni. Les autres nations du Royaume-Uni pourraient demander un référendum pour devenir également indépendant, faisant éclater le pays qu'est le "Royaume-Uni" et feraient resurgir les pays : Angleterre, Irlande du Nord et pays de Galles.
  4. D'autres régions dans le monde voudront réclamer un vote pour devenir indépendant, affaiblissant ainsi de nombreux pays et remettant en cause de nombreuses limites.
  5. De nombreuses plateformes pétrolières sont situées dans les eaux Écossaises, ce qui bénéficient à tous les habitants du Royaume-Uni.
  6. Une indépendance de l'Écosse pourraient remettre en cause de nombreux traités, participations, organismes ...

Quoi qu'il en soit ...

Dans tous les cas, ce vote aura donné de l'importance à la nation Écossaise. Dans la peur d'un "non" massif, qui affaiblirait l'alliance de l'Angleterre, de l'Écosse, du pays de Galles et de l'Irlande du nord, l'Écosse recevra d'or et déjà des libertés au sein du Royaume-Uni.

N'hésitez pas à ajouter un commentaire pour donner votre avis sur ce vote historique ou pour donner des arguments supplémentaires pour le "pour" ou le "contre".

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Christelle (vendredi, 19 septembre 2014 15:58)

    Hé voila, déjà fini... 55.42% contre ! Mais ce référendum a ravivé certaines ambitions et je pense que cela ne s'arrêtera pas là. S'il y a un référendum par génération, peut-être que le prochain aura une issue positive. Il y a quand même près de 44,5 % de personnes déçues, c'est énorme. Je finirai mon commentaire par le texto explicite, d'une amie écossaise, reçu ce matin "Oh well, still stuck with neighbours from hell"...

  • #2

    Sarah (lundi, 23 février 2015 14:49)

    Bonjour,

    Après avoir lu avec intérêt quelques articles de votre site : http://www.sejour-ecosse.com/blog
    je me permets de vous contacter pour vous proposer également ma contribution.

    Etant aussi auteur des articles des blogs suivants :
    http://www.voyagidees.com/blog
    http://www.voyage-explorer.com
    http://www.voyageva.com
    http://www.foriri.com

    j'aimerais vous suggérer un guestblogging. Il s'agit ici, de poster un billet en tant qu'invité sur nos blogs respectifs dans lequel on présenterait nos activités.

    Ceci est dans le but d'améliorer réciproquement notre visibilité sur le web tout en respectant nos lignes éditoriales.

    Je reste à disposition si vous avez des questions ou une autre proposition à me faire.

    En espérant une réponse favorable de votre part.

    Cordialement,
    sarah@croisieres.fr